La performance de Kendrick Lamar à la Maison Blanche

« Obama said what it do ! »

mercredi 6 juillet 2016, par

Kendrick Lamar a été convié par Barack Obama à interpréter quelques morceaux de sa discographie à la Maison Blanche à l’occasion de la fête de l’indépendance des Etats-Unis.

C’est la seconde fois que Cornrow Kenny se rend au Palais présidentiel américain, et cette fois-ci il a pu monter sur scène pour interpréter des versions censurées de « Money Trees », « Swimming Pools », « Bitch Don’t Kill My Vibe », « Poetic Justice », « ADHD » et « Alright ».

À noter que ce n’est pas la première fois sous le mandat d’Obama qu’un rappeur a l’opportunité de faire un live à la Maison Blanche puisque Wale avait déjà été invité par Michelle Obama en juillet 2015.