Le merde-chandising

Ceinture à clous Gucci en option.

samedi 6 août 2016, par

Si vous en aviez déjà marre de voir des tocards sans goût porter des t-shirts Iron Maiden (sans déconner, y a des gens qui écoutent toujours Iron Maiden?) dénichés chez H&M ou que la vue d’un t-shirt Metallica vendu par Eleven Paris vous file la gerbe, voilà qui va vous donner des envies de diarrhée : le magasin Barneys, l’équivalent new-yorkais des Galeries Lafayette, non content d’avoir collaboré avec Justin Bieber sur une collection moche et hors de prix (pas loin d’être aussi indigente que celle de VETEMENTS), propose également des pièces de la marque R13, qui est en lice pour être le pire représentant d’un business dédié à tout le monde sauf aux fans de musique.

flatmates-joy-division-barneys

Des t-shirts Black Flag ou Joy Division aux prix respectifs de 265$ et 225$, alors OK les designs sont intemporels (merci Raymond Pettibon et Peter Saville) mais pour quel genre d’abruti tu passes quand tu viens de dépenser un quart de smic dans ce que tout le monde a déjà vu pour 10x moins cher ailleurs? Va justifier ça, mec.

flatmates-black-flag-barneys

L’histoire de la « mode rock » et de ses excès, on y reviendra peut-être un jour. En attendant, aux mélomanes du dimanche qui seraient tentés par ces torchons de luxe, on leur recommandera surtout d’aller dépenser le prix d’un de ces t-shirts en places de concert ou en vinyles, leurs oreilles s’en porteront bien mieux, leurs bourses aussi.

via Stereogum