On a écouté : « A Seat at the Table » de Solange.

Avec « A Seat at the Table », Solange nous livre un album audacieux, courageux et incroyablement envoûtant.

dimanche 9 octobre 2016, par

Dieu sait à quel point ça doit être difficile de vivre dans l’ombre d’une grande soeur qui est considérée comme la plus grande pop star de sa génération. Solange Knowles en sait quelque chose.

Après avoir passé des années à essayer de se détacher de l’étiquette « petite soeur de », la cadette a réussi à trouver sa place et à être reconnue en tant qu’artiste à part entière.

solange

« A Seat at the Table » marque une certaine maturité musicale chez la chanteuse et on ne peut plus la taxer de copie bas de gamme de son illustre grande soeur.

Elle nous livre un album courageux et audacieux, célébrant la fierté d’être noir(e) dans un contexte particulièrement difficile pour la communauté black aux USA. Des morceaux tels que « Don’t Touch My Hair » et « F.U.B.U. »  illustrent d’ailleurs parfaitement ce propos.

solange-new-album-a-seat-at-the-table-review

Solange aborde des thèmes comme le racisme anti-noir qui n’a jamais vraiment disparu de la culture américaine (surtout dans les états du sud), les problèmes identitaires auxquels sont confrontés les jeunes noirs, ou encore l’importance de s’accepter et de s’aimer en tant qu’individu comme c’est le cas sur le superbe « Weary ».

screen-shot-2016-10-08-at-11-27-48-am-630x322

Solange va même encore plus loin dans son idée en faisant appel à Master P —fondateur légendaire du label No Limit Records— qui raconte, au travers d’interludes bien pensées, son parcours qui fit passer son label indépendant et « black-owned », de succès local à un véritable phénomène national et international.

solange-bts-seat-table-tgj-600x429

Papa et Maman Knowles sont également de la partie et partagent leur expérience dans l’Amérique de la ségrégation et délivrent un message fort et inspirant pour les jeunes noirs.

La  production musicale est quant à elle supervisée par le soulman Raphael Saadiq. Cet album est une merveille de soul à la fois vintage et moderne, aux mélodies douces et aux lignes de basses profondes et langoureuses, qui vous donne parfois l’impression d’écouter cet album assis sur le porche d’une maison en Louisiane.

66c3ec92

Solange a trouvé le style qui correspond à sa voix fluette et aérienne, et la direction musicale se marie parfaitement au thème pro-black de l’album, comme ce fut le cas sur « To Pimp A Butterfly » de Kendrick Lamar.

Nous avons été, pour notre part, conquis par cet opus et on vous conseille vivement de vous procurez. Voici également le making of « A Seat at the Table » qui vous plonge dans le processus créatif de Solange. Un régal.